Élaboration et test d'une lotion naturelle

 

                     Afin de tester expérimentalement l’efficacité des produits nouvelle génération, réponse au phénomène de résistance des poux, nous avons décidé de fabriquer notre propre lotion traitante et de la tester sur des poux, ainsi que d’autres produits. Pour ce faire, nous avons tout d’abord étudié la composition des traitements chimiques, « naturels » et avons suivi les conseils de deux professionnels afin de mener à bien notre expérience : ceux du Professeur Toga (docteur en parasitologie rencontré à l'hôpital de la Timone à Marseille) ainsi que ceux d'une aromathérapeute sur le web. Notre expérience s’est déroulée en plusieurs étapes :

 

                      1) Elaboration de notre propre lotion :

                      Nous la voulions 100% naturelle, efficace et bon marché. En effet, les traitements naturels contre les poux ne sont que très peu connus des parents « modernes », plus informés sur les traitements nouvelle génération, qui ont pourtant le même mode d’action que les produits « faits maison », eux-mêmes issus des premières techniques utilisées par les anciens peuples pour se débarrasser des poux (pâte de dattes par les Egyptiens).

                     Ces traitements ont une action dite « physique » ou « mécanique », expliquée dans la partie Pou de tête. En effet, ces derniers sont constitués de matières à l’aspect gras, huileux, visqueux qui leur donne la propriété de s’infiltrer dans l’appareil respiratoire du pou (identique à celui de la plupart des insectes), à savoir, les stigmates (= petites ouvertures par lesquelles l’air pénètre dans le corps de l’insecte). Les voies respiratoires du pou ainsi obstruées, celui-ci se trouve incapable de respirer, paralysé, puis mort.

                     C’est ainsi que nous avons sélectionné trois huiles (attention, elles peuvent provoquer des irritations !) aux fonctionnalités complémentaires pour l’élaboration de notre lotion : l'huile essentielle de lavande pour ses propriétés antibactériennes ;  l'huile essentielle de tea tree pour ses propriétés antibactériennes et parasiticides ; ainsi que l'huile de tournesol (huile de cuisine) pour sa consistance grasse et épaisse.

                    Dans la perspective de nous approprier un maximum la lotion à réaliser, nous avons synthétisé notre propre huile essentielle de lavande pure à l’aide de 100g de fleurs de lavande séchées en suivant un protocole d’hydrodistillation puis de décantation qui a duré près d’1h30.

 Dsc 0430b Dsc 0435b

                                       Montage de l'hydrodistillation                   

 

 

Phase2                           Dsc 0440b

Après 30 mn, on obtient un distillat en deux phases           Dans une ampoule à décanter,on agite le distillat puis on procède au dégazage

 


Dsc 0453b           
    Après décantation, on sépare les deux phases        On obtient quelques millilitres d'huile essentielle de lavande

 

                    Nous avons par la suite vérifié la composition du distillat obtenu en effectuant une Chromatographie sur Couche Mince (CCM) avec notre huile d'un côté, et ses principaux composants, à savoir le linalol et l'acétate de linalyle de l'autre côté. Après cette expérience, qui mettait en évidence l'absence accidentelle de certains composants, et au vu de la quantité que nous avions, nous avons décidé d'utiliser l'huile essentielle distillée par les manipulatrices du lycée.

                            

                                         CCM expérimentale                                 CCM à obtenir

 

 

 

 

        Une fois en possession des trois huiles nécessaires à notre lotion (celle de lavande provenant du laboratoire de chimie du lycée ; celle de tea tree achetée en pharmacie ; et celle de tournesol récupérée en cuisine), nous les avons mélangées à parts égales, à raison de 15 gouttes de chaque :

 

 

 

 

 

 

                

                      2) Tests de traitements

                       Afin de tester et de comparer l’efficacité des différents traitements présents sur le marché (insecticides et nouvelle génération), des traitements naturels (faits maison) ainsi que de notre lotion expérimentale, nous nous sommes mises en quête de poux ..!

                       Pour cela, nous avons contacté plusieurs écoles primaires et maternelles, le SAMU social de Marseille (prenant en compte les sans-abris), avons mis des affiches de requête de poux dans notre lycée, mais en vain ! Notre tentative de collecte menée avec des efforts sans relâche s’est malheureusement infructueuse … C’est pourquoi nous avons cherché puis trouvé dans la colline du lycée, une petite fourmilière qui nous a permis de réaliser l’expérience !

 

                       Nous avons donc effectué une expérience « témoin » avec de l’eau distillée et testé toutes sortes de traitements anti-poux sur les fourmis qui ont le même appareil respiratoire que les poux ; les stigmates (obstrués par les composants des traitements naturels et nouvelle génération) :

 

-        1 shampooing insecticide pharmaceutique ;

 

-        2 lotions insecticides pharmaceutiques ;

 

-        De la pâte de dattes (remède utilisé par les Egyptiens pour sa consistance très grasse et épaisse) ;

 

-        De la mayonnaise (à la texture huileuse et solide) ;

 

-        De l’huile de tournesol (composant principal des traitements à action mécanique/physique) ;

 

-        Notre lotion expérimentale ;

 

-        Notre huile essentielle de lavande aux propriétés antibactériennes :

 

 

 

   

             Nous en avons tiré les conclusions suivantes :

 

   - La fourmi « témoin » traitée avec de l’eau distillée a survécu, ce qui prouve bien l’obstruction des stigmates par des substances visqueuses uniquement ;

 

  - Les fourmis traitées par les shampooings et lotions insecticides pharmaceutiques sont mortes, ne présentant en effet aucune résistance comparable à celle des poux vis-à-vis de ces produits ;

 

   - Les fourmis traitées par des produits naturels ou nouvelle génération ont été asphyxiées par leurs composants visqueux, gluants qui ont obstrué leurs stigmates.

 

 

 

                       Enfin, notre lotion certifiée (non pas médicalement !) 100% naturelle est désormais garantie 100% efficace, les fourmis n’y ayant montré aucune ténacité. Cela prouve donc que nous avons sélectionné les ingrédients adaptés dont les rôles complémentaires ont eu une action mortelle sur les fourmis.

 

 

                                  La lotion que nous avons réalisée puis testée a donc le même mode d'action physique que les produits nouvelle génération sans insecticide vendus dans le commerce. A ce propos, la marque NYDA a publié sur son site une vidéo montrant l'action purement mécanique d'obstruction des stigmates des poux ainsi que leur effet mortel sur ces parasites : http://www.nyda.fr/fr/d-infos/mediath-que/.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×